Toute la vérité sur 5 mythes touchant l’automatisation des comptes fournisseurs

Télécharger le PDF

Remettre en question de vieilles hypothèses représente la meilleure voie à suivre pour atteindre un rendement optimal.

Le Défi des Comptes Fournisseurs

Le ralentissement économique, les difficultés de crédit et les marges en baisse se sont pointé le nez ensemble comme une tempête parfaite, forçant les entreprises à analyser en détail leurs processus d’affaires internes pour chercher des manières de couper les couts et de soutenir leurs résultats.

Les comptes fournisseurs n’y font pas exception.

Pour les entreprises qui ont analysé en profondeur la situation, couper les couts habituellement associé aux comptes fournisseurs était une évidence : automatiser le processus et des économies importantes suivront. Étonnamment, l’adoption de l’automatisation a pris du retard, et plus souvent ce retard survient dans des entreprises qui profiteraient le plus de l’automatisation du processus d’approbation et de rapprochement des factures, lequel est exigeant en main-d’oeuvre et en temps.

Il s’agit d’un faux pas courant qui amène à se poser la question suivante : pourquoi une organisation établie, expérimentée et, autrement, novatrice se priverait-elle d’un avantage concurrentiel évident pouvant être mis en oeuvre facilement?

La réponse est liée à une série de mythes et d’idées fausses touchant l’automatisation qui dictent souvent le comportement adopté. En réalité, les directeurs financiers, les contrôleurs, les directeurs de l’approvisionnement et les gestionnaires peuvent améliorer leurs processus internes plutôt facilement tout en contribuant à la mission globale de rationaliser les couts de l’organisation.

Si votre entreprise s’est montrée hésitante à adopter un service qui pourrait, en réalité, permettre des économies de couts importantes, voire spectaculaires, il est peut-être temps de passer en revue les cinq mythes qui font en sorte que les entreprises se retiennent plutôt que d’aller de l’avant.

Dans les prochaines pages, vous découvrirez non seulement que ces mythes sont faux, mais également certains faits qui vous aideront à améliorer votre processus relatif aux comptes fournisseurs.

5 Mythes À Déboulonner

Mythe 1: L’Automatisation N’est Pas Vraiment Plus Efficace

Prenez en considération les inefficacités qui prennent racine et qui sont enchainées à un processus non automatisé sur papier.

  • À la base du spectre des comptes fournisseurs, une étude du groupe Aberdeen menée en 2010 a révélé que le traitement d’une seule facture pouvait prendre de 2,3 à 3,5 jours. (La moyenne de l’industrie pour 50 % des entreprises est de 14,2 jours pour traiter une seule facture.)1
  • Le cout de traitement peut varier de 5 à 25 $ pour une seule facture.
  • Cela comprend les couts associés au traitement manuel, à l’acheminement des factures entre les personnes et les départements, le traitement des exceptions, les retards qui s’accumulent, les vérifications échouées, les factures en double et les paiements en retard.

En contrepartie, l’efficacité obtenue en automatisant le processus des comptes fournisseurs produit des résultats qui sont, somme toute, importants: Par exemple:

  • Une réduction de la documentation de 90 à 95 %.
  • Une amélioration de 25 % en ce qui concerne la productivité de la main-d’oeuvre.

Même en pouvant compter sur un personnel de traitement des courriels et de saisie de données exceptionnellement dédié, en moyenne, vous ne serez en mesure de traiter que 1 000 factures par mois par employé à temps plein ou équivalent (ETP). En contrepartie, le rapprochement basé sur des règles et automatisé fait passer ce nombre de factures entre 6 000 et 8 000 par mois par ETP.2

Conclusion: l’automatisation, en plus de rendre votre processus de comptes fournisseurs plus efficace, vous donne de l’espace pour soutenir la croissance des activités tout en conservant les niveaux de dotation actuels. En d’autres mots, vous pouvez faire plus avec moins.

Mythe 2: Nous Perdrions le Contrôle de Notre Processus

L’automatisation vous donne en réalité un meilleur contrôle sur le processus, ainsi qu’une meilleure visibilité sur lui. Des règles d’entreprise automatisent l’acheminement, le rapprochement et la circulation des factures. Elles sont configurées selon les besoins propres à votre organisation. Ne pas avoir à regarder chaque opération individuellement se traduit par plus de temps pour se concentrer sur un ensemble d’exceptions, plus petit mais combien plus important, qui mérite votre attention. Par exemple, certaines solutions proposent des fonctionnalités d’approbation automatisées basées sur des règles afin d’accélérer le traitement de factures simples. Ce type d’automatisation permet aux ETP d’économiser du temps, car ils n’auront qu’à réviser et traiter les factures qui ne passent pas les règles du système préétablies.

L’automatisation du processus permet également de saisir le document et les métadonnées à la réception de la facture; vous donnant ainsi une visibilité intégrale du processus. Terminé les factures qui trainent sur le bureau d’un employé sans que le service des comptes fournisseurs ne soit au courant qu’elle existe. Le service des comptes fournisseurs et des finances ont maintenant un aperçu en temps réel de leurs dettes actives à n’importe quel moment.

Conclusion: l’automatisation se traduit par un plus grand contrôle, et non moindre, sur votre processus interne des comptes fournisseurs.

Mythe 3: L’Automatisation Coute Trop Cher

Si vous choisissez des solutions qui offrent l’automatisation d’un bout à l’autre des comptes fournisseurs utilisant un modèle SaaS (Software-as-a-Service) et le « nuage », vous n’aurez pas besoin de faire l’acquisition de logiciels ou d’infrastructures à l’avance, ni de contrats d’entretien de licence renouvelables. Choisir une solution de comptes fournisseurs qui est offerte en tant que service permet à tous les utilisateurs qui font partie du processus d’entreprise de participer sans avoir à payer des frais de licence par utilisateur élevés. En outre, grâce à une vraie solution Saas multiutilisateur, vous êtes en droit de vous attendre à obtenir périodiquement des mises à jour gratuites touchant les fonctionnalités qui sont basées sur les meilleures pratiques et les commentaires de pairs utilisant des plateformes d’application centrale identiques. Tout cela fait en sorte que vous atteindrez un RCI beaucoup plus rapidement.

Conclusion: l’automatisation du processus des comptes fournisseurs est accessible à un plus grand éventail de budgets.

Mythe 4: Notre Entreprise Est Trop Petite Pour L’Automatisation

Des solutions basées sur l’infonuagique alliées à une méthode multiutilisateur se traduisent par un cout marginal relié à son utilisation très faible. Avec les économies d’échelle et les meilleures pratiques, tout le monde profite de l’automatisation. En outre, comme il est mentionné précédemment, l’automatisation permet au personnel des comptes fournisseurs de mettre l’accent sur des activités plus stratégiques, comme les initiatives de sourçage, la gestion des dépenses et la gestion des fournisseurs.

Conclusion: vous n’êtes jamais trop petit pour économiser de l’argent.

Mythe 5: Notre Entreprise Est Trop Grosse Pour L’Automatisation

Les solutions de comptes fournisseurs basées sur l’infonuagique qui sont offertes comme un service peuvent évoluer facilement et elles peuvent traiter de gros volumes d’opérations. Les réseaux de fournisseurs de factures électroniques permettent d’intégrer directement les données et d’« éliminer le papier » du même souffle. Les portails de fournisseurs offrent à ceux ayant de plus petits volumes de factures une manière pratique de créer et de soumettre des factures électroniques. Ces canaux regroupent les factures entrantes, ils permettent le rapprochement de 2 ou 3 façons en comparant les règles d’entreprise et les bons de commande (BC) et les reçus et ils favorisent un « traitement direct » sans aucune intervention humaine.

Conclusion: plus la taille de votre entreprise est importante, plus il est logique de choisir l’automatisation et d’obtenir un meilleur contrôle sur vos gros volumes d’opérations.

5 Problèmes Importants que L’Automatisation Règlera

Maintenant que ces 5 mythes sont derrière vous, vous pouvez prendre les mesures pour mettre en oeuvre (et profiter des avantages de) l’automatisation. Si vous avez besoin de raisons supplémentaires pour procéder, voici un aperçu du paysage des comptes fournisseurs aujourd’hui :

  • Plus de 13 milliards d’opérations de comptes fournisseurs sont traitées annuellement aux É.-U.
  • Plus de 80 % de ces opérations sont réalisées sur papier.

En d’autres mots, les services de comptes fournisseurs croulent sous le papier. Et tout ce papier cause de gros maux de tête.

Par contre, vous pouvez les éviter. Les 5 principales causes peuvent être éliminées facilement en automatisant le processus des comptes fournisseurs.

Problème 1: Manque de Visibilité et de Contrôle sur le Processus

Les factures papier demeurent sur les bureaux d’employés jusqu’à ce qu’elles soient acheminées aux comptes fournisseurs. Les dettes ne sont visibles qu’une fois les données entrées dans un système de planification des ressources d’entreprise (PRE). Les demandes de gestion sur le terrain se traduisent par des paiements faits à la hâte, car le service des comptes fournisseurs n’est pas en mesure de fournir des contrôles adéquats. Les factures manquantes ou en doubles représentent toutes des risques importants à l’intérieur d’un processus utilisant le papier. L’automatisation avec la numérisation et la saisie des données dès le départ, d’un autre côté, permet une visibilité immédiate en temps réel de tout le processus.

Elle fournit également de preuves pour les vérifications et de meilleurs contrôles. Toutes les activités touchant les documents sont automatiquement enregistrées et suivies, et elles permettent de produire des rapports sur les opérations afin de respecter les exigences en matière de conformité.

Problème 2: Délais de Traitement – Temps de Cycles Longs et Retards Dans la Fermeture de la Période

Le traitement manuel exige la saisie de données et les retards qui s’y rattachent. Les temps de cycle plus longs peuvent mener à d’éventuels frais de retard. Les processus papier avec une mauvaise visibilité mènent à des charges déterminées par abonnement plus longues et imprécises, lesquelles peuvent, en retour, mener à des délais dans la fermeture de la période prenant fin des livres. Les rapprochements avant la fermeture peuvent se transformer en cauchemar. L’automatisation permet une visibilité précise en temps réel de toutes les opérations quand les factures sont numérisées et saisies dès le départ.

Problème 3: Faible Productivité; Aucune Ressource Pour S’Occuper des Autres Priorités Clés

Remplir, récupérer et saisir les données dans des systèmes de PRE ne s’avère pas la meilleure manière d’utiliser le plein potentiel de vos talents en finance et en comptabilité. Les processus manuels sont inefficaces et prennent du temps. Les demandes de dossiers, de copies additionnelles et de rapports obscurs entre les départements peuvent rendre les choses encore plus compliquées. La gestion des fournisseurs et le soutien pour répondre aux demandes du genre « où est rendu mon paiement ? » peuvent faire perdre encore plus de temps. Le cas échéant, comment traitez-vous les priorités clés comme la gestion du risque avec les fournisseurs, la prévention des fraudes et la surveillance dynamique, la gestion des dépenses et le soutien des initiatives de sourçage?

La réponse : en automatisant le processus des comptes fournisseurs. L’automatisation vous permet d’éliminer les tâches « sans valeur ajoutée » dans lesquelles votre personnel est embarqué. En utilisant une gestion basée sur les exceptions du processus des comptes fournisseurs, vous pouvez libérer du personnel et l’affecter à des priorités stratégiques plus importantes. Saisir les renseignements des factures dans un format électronique dès le départ vous permet de produire des rapports et de visionner les données afin de répondre à des questions stratégiques clés touchant la gestion des dépenses.

Problème 4: Qualité et Erreurs

Les processus manuels ont tendance à produire des scénarios où les exceptions sont la norme. Quand les utilisateurs sont forcés de toucher et de traiter chaque opération, il est difficile de filtrer et de prioriser lesquelles ont besoin d’une plus grande attention. Sans aucune priorisation ni accent clairement établis, les erreurs d’utilisateur s’accumulent (erreurs de saisie, erreurs de rapprochement, documents mal classés et autres), L’automatisation renverse cette tendance, elle permet de mettre l’accent sur les exceptions plutôt que sur les scénarios normaux. Des règles d’entreprises détaillées permettent au système de rationaliser le processus. Les déroulement de tâches basés sur les meilleures pratiques permettent des contrôles de processus plus étroits et de minimiser les erreurs. Étant donné que la plupart des opérations directes sont traitées automatiquement, un utilisateur peut axer son temps et ses efforts à la gestion des vraies exceptions, ce qui améliore le rendement du processus ainsi que les mesures de la qualité.

Problème 5: Aucun Soutien Pour les Initiatives de Sourçage/D’Approvisionnement

Avant et après

En soupesant le tout à savoir si l’on va de l’avant avec une décision, particulièrement une qui aura de grandes répercussions, il est parfois utile de soupeser la situation en termes d’avant et d’après.

Prenez en Considération, par Exemple, Vos Défis Avant L’Automatisation:

  • Traitements manuels sans fin (estampillage de date, copie, journaux, saisie de données, préparation des chèques, remplissage de chèque)
  • Processus d’approbation parfois très lent
  • Processus de rapprochement 3 voies inefficace
  • Difficultés dans la gestion des exceptions de facture
  • Occasions de rabais perdues
  • Aucune visibilité de l’état du paiement

Ensuite, Prenez en Considération les Avantages que Vous Procure L’Automatisation:

  • Économies de main-d’oeuvre dans toute l’entreprise
  • Grand saut dans le traitement direct
  • Temps de cycle réduits
  • Élimination des écarts de traitement
  • Rabais desquels vous pouvez profiter
  • Visibilité et transparence améliorées
  • Improved transparency and visibility

Résumé

Une fois l’élimination des mythes et des idées fausses qui vous empêchent d’automatiser votre processus de comptes fournisseurs, vous êtes en mesure de mettre en oeuvre une solution complète qui abordera les points problématiques principaux.

Le choix d’une solution, dont l’architecture est infornuagique et qu’elle est fournie en suivant un modèle SaaS, vous permettra de vous rapprocher de votre objectif qui consiste à éliminer le papier. Et si vous utilisez une voie sans papier entre l’approvisionnement, les comptes fournisseurs, les comptes clients et les fournisseurs, vous serez en mesure de gérer pratiquement la totalité de vos factures de manière électronique.

L’automatisation et la rationalisation de votre processus de facturation vous fourniront également un système d’archivage sûr et accessible pour les données de facturation. En outre, comme vous paierez pour ce service par transaction en fait une solution très abordable. Il s’agit d’une solution qui peut également être mise en oeuvre rapidement.

Finalement, les résultats peuvent se mesurer en jours, plutôt qu’en mois, ce qui se traduit par un RCI rapide. Vous aurez entre les mains une solution complète pour les comptes fournisseurs qui augmentera la conformité, réduira les couts, ainsi que les temps de cycle.


3 Bruno Koch, e-invoicing / e-Billing in europe and abroad (Billentis Market Report 2011): 7.